Pourquoi faire appel à un professionnel pour obtenir votre KBIS ?

KBIS

Bâtir une entreprise prospère ou lancer une boîte est le rêve de beaucoup de personnes. Si les initiatives et les aspirations sont plusieurs, peu seulement y arrivent, car c’est l’aventure de toute une vie et pour certains, un véritable chemin de croix. Après avoir établi un business plan et rempli tous les préalables nécessaires comme l’obtention des fonds de départ, l’achèvement des formalités obligatoires sera matérialisé par l’enregistrement auprès du registre de commerce. Son élaboration permet d’identifier l’entreprise sur le cadre légal et la différencie des autres activités dissimulées ou informelles. De ce fait, il faut être méticuleux dans l’entame de toutes les démarches et à juste titre, faire appel à un professionnel serait judicieux.

Qu’est-ce qu’un extrait Kbis ?

Un kbis est un document juridique délivré et attesté par le greffier du tribunal de commerce qui peut être interprété comme une pièce d’identification d’une entreprise lui permettant d’obtenir un statut légal afin d’opérer ses activités. Le fait de posséder un extrait Kbis démontre l’enregistrement d’une entreprise auprès du registre de commerce. Cela lui permet par la suite de bénéficier des activités rattachées à une entreprise comme la création d’un compte bancaire ou la souscription d’un contrat avec une agence d’assurance. Pour ce faire, on se fait accompagner par des professionnels ou faire une demande kbis gratuit et préparer soi-même les documents requis avant d’entamer les démarches administratives. Puisque c’est un document juridique, les informations contenues doivent être conformes à la situation de l’entreprise, et de ce fait, pour refléter une image fidèle et l’actualisation permanente, le Kbis doit être mis à jour tous les trois mois. Ainsi, chaque entreprise légalement inscrite est obligée d’en détenir, mais les informations contenues peuvent différer selon le statut. L’extrait Kbis est un document public, donc consultable par tout le monde, mais pour cela, il faut faire une demande auprès des greffiers du tribunal de commerce ou des chambres de commerce et cette démarche est payante. Pour ceux qui veulent avoir plus d’informations, vous pouvez aller sur internet et consulter le site docubiz.fr.

Que contient-il?

Un extrait de Kbis contient toutes les informations nécessaires pour identifier une entreprise. Ces informations sont générales et non personnelles. Un Kbis ne fait qu’établir la situation générale de l’entreprise et ne donne pas accès aux informations personnelles des employés. En effet, la mise en place de l’extrait Kbis permet aux entreprises de connaître la situation globale de la filière dans un pays, notamment les concurrents potentiels. Les premières informations données par l’extrait kbis sont les différents chiffres qui permettent la classification d’une entreprise, à savoir, le numéro SIREN et SIRET, le chiffre d’affaires ainsi que la capitale. Le deuxième élément est le terme social. Dans cet élément, l’extrait Kbis aborde les identités sociales de l’entreprise. Ces informations peuvent contenir le nom ou la raison sociale et le sigle de l’entreprise, qui sont plus utiles au public et aux clients potentiels que les entrepreneurs. On y renseigne également la durée de vie de l’entreprise, son historique, la date de création de l’entreprise ainsi que les dirigeants successifs, et c’est en sorte, une carte d’identité nationale en version entreprise.

Quelle est la différence entre un extrait K et un extrait Kbis ?

S’il en est ainsi de l’extrait Kbis, qu’en est-il de l’extrait K et quelles différences peut-il y avoir entre les deux ? Nombreux sont ceux qui confondent ces deux documents vu leurs similitudes, et pourtant, il y a bien des différences subtiles. En premier lieu, il faut savoir que les deux extraits sont tous délivrés par le greffier du tribunal de commerce. Par ailleurs, les démarches pour l’extrait K sont également le même que pour obtenir un kbis puisque le principe des deux documents reste le même, à savoir renseigner sur l’entreprise. Toutefois, une différence est marquée sur les cibles ou les entreprises concernées puisque l’extrait K est destiné aux microentreprises. Ce document renseigne sur les activités de l’entreprise en question et délivre des informations sur les démarches commerciales employées par le propriétaire de l’entreprise. Il n’entre pas trop dans les détails des chiffres d’affaires ou des numéros SIREN. Bien sûr, le capital est considéré dans les éléments de l’extrait K puisque c’est l’élément fondamental de la classification parmi les microentreprises, mais, plutôt que de donner des informations chiffrées, le document se focalise sur l’identité de l’entreprise, c’est-à-dire son nom et l’activité qu’elle occupe. L’extrait K est seulement à titre informatif, mais n’a pas pour but précis de donner une image ou l’importance des concurrents. Mais contrairement à cela, l’extrait Kbis donne des informations sur l’identité générale des PME, ME, les SARL, et au-delà de l’identification, il renseigne exactement sur la classification d’une entreprise par rapport aux autres. 

Quelles sont les démarches à suivre pour se procurer le Kbis ?

La première étape pour obtenir un extrait Kbis est de s’assurer que votre entreprise est bel et bien enregistrée dans le registre de commerce. Pour cela, vous devez vérifier que tous les documents demandés par le greffier du tribunal sont en règle. Au cas où votre entreprise n’est pas encore reconnue par le registre de commerce, vous devez d’abord effectuer l’enregistrement auprès d’une chambre de commerce. Par la suite, il faut procéder à la demande d’immatriculation de l’entreprise. Les formulaires y afférents sont tenus par le greffier du tribunal de commerce et pour l’obtenir, vous devez vous déplacer. Heureusement, avec l’avènement du numérique, il est aujourd’hui possible de faire une demande de kbis en ligne et vous pouvez remplir les formulaires de votre entreprise à distance. Pour ceux qui veulent consulter l’extrait Kbis d’une autre entreprise, il vous suffit de connaître les informations essentielles sur cette entreprise. En troisième lieu, on procède à la vérification des documents et si vous avez bien suivi les instructions lors de l’enregistrement, alors, votre demande d’extrait Kbis est initiée. Le cas échéant, il faudra refaire l’enregistrement en veillant à rectifier les irrégularités soulevées. Ceci fait, il ne reste plus qu’à attendre la validation de la demande d’obtention qui dure à peu près 4 à 8 jours selon le greffier chargé du dossier.

Existe-t-il des professionnels dans le secteur ?

Il est bien connu que la préparation des dossiers pour les institutions publiques est une tâche ardue. Outre une grande disponibilité horaire et les stress engendrés, toute erreur, aussi minime soit-elle, peut constituer un motif de refus. Ainsi, bien que vous puissiez obtenir un kbis en personne, il existe maintenant des professionnels qui œuvrent dans le secteur de l’obtention de document d’identité entrepreneuriale. Ces professionnels peuvent être consultés en ligne et vous garantit l’achèvement des démarches jusqu’à l’obtention. Selon les niveaux de prestations convenues, ils vous proposent de vous épauler, ou de prendre en charge l’intégralité des démarches moyennant rétribution. En gros, ils vous guident pendant l’élaboration du dossier et vous déchargent de toutes les tâches tenaces. Avec un professionnel à vos côtés, vous n’aurez plus qu’à fournir les informations et à signer les papiers en attendant la validation de la demande, en laissant le reste à leurs soins. Pour cela, vous pouvez faire appel à un conseiller en ligne et vous inscrire dans les diverses plateformes. Pour certains prestataires, l’inscription est gratuite, et il ne reste plus qu’à s’acquitter des frais de dossier. Dans tous les cas, que vous soyez accompagné par un professionnel en ligne, ou bénéficiez d’un conseil direct auprès d’une agence, les résultats sont garantis.

Le recouvrement de factures impayées
Comment savoir si une créance est prescrite ?