Solutions logicielles comptables pour la déclaration TVA micro entrepreneur

Solutions logicielles comptables déclaration TVA

La déclaration TVA auto-entrepreneur est requise pour les professionnels libéraux et les artisans qui produisent un CA de 34 400 euros. Elle est également demandée aux commerçants micro-entrepreneurs réalisant un CA de 95 800 euros. Ainsi, il n’est pas rare qu’avec le développement de son activité, on devienne assujetti à la TVA alors qu’on ne l’était pas auparavant. Toutefois pas de panique, des solutions logicielles sont disponibles pour vous aider dans la déclaration.

Les obligations du micro-entrepreneur

Avant de parler de logiciel, il est important de parler des obligations de l’auto-entrepreneur TVA vis-à-vis des procédures comptables. Rassurez-vous, vous n’êtes pas tenu de tenir un journal comptable et encore moins les comptes de résultat et le bilan. Toutefois, un micro-entrepreneur doit tenir deux livres : un livre des recettes et un registre des achats. Si le livre des recettes enregistre chronologiquement tous les encaissements au cours de l’année civile, le registre des dépenses rapporte les dépenses effectuées sur la même période.

De plus, vous êtes tenu de remettre une facture en bonne et due forme à vos clients pour chaque prestation ou vente. Les factures doivent posséder un certain nombre de mentions obligatoires, à savoir la date de la facture, son numéro et la date de vente (ou prestation). Dois aussi y figurer l’identité de l’acheteur et du vendeur, ainsi que leurs numéros individuels d’identification à la TVA. On y trouve aussi le détail sur l’adresse de livraison, la désignation et le décompte des articles ou des prestations, le prix catalogue et le prix convenus, ainsi que l’indication de la TVA (taux ou indication d’exonération)…

Vous ne vous y retrouvez plus ? Un logiciel de gestion comme gest4u.fr vous sera plus qu’utile !

Les logiciels comptables dans la déclaration de la TVA

Pour réaliser la déclaration de TVA comme un pro, l’utilisation d’un logiciel de gestion est plus que conseillée. Le logiciel s’assure que vos documents soient conformes avec toutes les mentions obligatoires figurent bien sûr vos factures. D’une part, il remplit les mentions automatiques, et d’autre part, il vous avertit si vous avez oublié d’indiquer certains détails sur la facture. Selon les modalités des transactions (France, EU, etc.), il sélectionne chaque situation de TVA, tout en vous laissant l’initiative de modifier les détails si besoin. Sur les dépenses, le logiciel vous indique le montant à récupérer en TVA déductible. Il vous indique l’échéance de la déclaration et reporte automatiquement votre situation de TVA. Ce qui vous reste à faire : transmettre au Fisc.

Quand les logiciels deviennent incontournables dans la gestion

En dehors de la déclaration TVA auto-entrepreneur, le logiciel de gestion offre bien plus de possibilités. En enregistrant vos recettes, il vous envoie une notification lorsque vous approchez du seuil de franchise de la TVA. L’application vous sera également utile pour suivre votre gestion quotidienne en vous informant en temps réel sur votre trésorerie, l’état des factures, ainsi que les paiements en retard. Il peut effectuer automatiquement la relance pour vous si vous l’y configurez, attention toutefois de ne pas oublier de mettre à jour les états, au risque de relancer un client qui a déjà payé.

 

La comptabilité de trésorerie d’une association
Gérer sa comptabilité seul, comment faire ?